Partenaires

UMR 7597 – Laboratoire d’histoire des théories linguistiques. CNRS, Université Paris Diderot – Paris 7, Université Paris 3 – Sorbonne Nouvelle. UFR Linguistique, Bâtiment Olympe de Gouges, place Paul Ricœur, Paris 13e, 6e étage. http://htl.linguist.univ-paris-diderot.fr/

 

ED 268 – Langage et langues : description, théorisation, transmission. Université Sorbonne Nouvelle. MAISON DE LA RECHERCHE 4, rue des irlandais 75005 PARIS. http://www.univ-paris3.fr/ed268

Colloque du centenaire

Depuis quelques années on remarque un certain regain d’intérêt pour le philosophe vietnamien Tran Đức Thảo (1917-1993), et notamment pour le rôle important qu’il a joué dans l’introduction de la phénoménologie en France et dans les débats philosophiques de l’après-guerre. Divers colloques et publications, en France et à l’étranger (à l’ENS de Paris en 2012, au Vietnam en 2013), ont été l’occasion d’un travail important pour retracer sa vie mouvementée, ses rapports avec Sartre et Merleau-Ponty, ainsi que l’influence qu’il a exercée sur la génération qui s’est formée dans les années 1950 (Derrida, Foucault, Althusser, Bourdieu, mais aussi Desanti).

A l’occasion du centenaire de sa naissance, il nous semble important de dépasser l’évocation de sa trajectoire biographique et les présentations générales de son évolution intellectuelle, pour nous intéresser plus spécifiquement à son travail conceptuel et à ses contributions philosophiques. Nous pensons, par ailleurs, qu’il faut faire droit non seulement à ces travaux en dialogue avec la tradition phénoménologique mais également à ses élaborations ultérieures dans le champ de la linguistique et l’anthropologie.

Ce colloque sera l’occasion d’entreprendre un tel travail sur les concepts et les axes majeurs de sa pensée. Il se déroulera sur deux journées, chacune s’organisant autour des deux grands moments de la pensée de Trần Đức Thảo que constituent ses deux ouvrages publiés.

 

  1. – Autour de Phénoménologie et matérialisme dialectique

 

Ce premier moment portera sur la spécificité de sa lecture de la phénoménologie husserlienne sur la manière dont il tente de l’articuler à la phénoménologie hégélienne (lue dans une perspective anti-kojévienne) et à un « matérialisme dialectique » inspiré de Marx et d’Engels. Il s’agira à la fois d’étudier le travail qu’il fait sur certains concepts (intentionnalité, réduction phénoménologique, monde de la vie, Présent vivant, genèse, esquisse, dialectique, etc.), sa méthode propre de lecture des philosophes (Hegel, Husserl, Engels, Marx, Descartes, Kant, Parménide), ainsi que la manière dont il tente de mettre en relation les analyses de Husserl avec travaux contemporains dans les sciences empiriques (psychologie, ethnologie, sociologie, etc.).

 

  1. – Autour des Recherches sur l’origine du langage et de la conscience.

 

Ce second moment étudiera les travaux ultérieurs de Trần Đức Thảo dans le champ des sciences humaines (linguistique, anthropologie, psychologie). Il s’agirait d’étudier sa conception sémiotique du langage (avec l’importance qu’il accorde au geste d’indication), ses discussions avec les linguistes (Saussure, Jakobson) et ses diverses propositions de réponse au problème de l’origine du langage. Il s’agira aussi, à cette occasion, de pouvoir examiner ses travaux anthropologiques sur l’hominisation, son intérêt pour les travaux de paléo-anthropologie (Spirkin, Leakey, Leroi-Gourhan), de psychologie animale (Pavlov, Köhler) et de psychologie de l’enfant (Piaget, Pichon, Wallon).

 

Afin de promouvoir un large débat sur les thématiques du colloque et rassembler la communauté des chercheurs qui s’intéressent à la philosophie de  Trần Đức Thảo, un appel à communications est ouvert.

 

Les propositions de communications ne doivent pas excéder 500 mots et être rédigées en français. Elles doivent être envoyées avant le 1er mai 2017 à l’adresse suivant : colloquecentenairetranducthao@gmail.com.

 

Les réponses seront données en juillet 2017.

 

Lieu et dates du colloque : Paris, 24-25 novembre 2017

 

 

Comité scientifique

 

Renaud Barbaras (Université Paris 1 Panthéon Sorbonne) – Jocelyn Benoist (Université Paris 1 Panthéon Sorbonne) –Marina De Palo (Sapienza-Università di Roma) – Stéphane Haber (Université Paris-Ouest-Nanterre-La Défense) –  Jérôme Melançon (University of Alberta) –  Christian Puech (Paris 3 – Sorbonne Nouvelle) –  Trinh Van Thao (Aix-en-Provence)

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑